L’utilisation de la technologie RFID dans la fabrication de planches de surf est simple et utile. La compagnie Aries Pultrusión qui produit les résines pour la fabrication de surfs utilise la technologie pour mémoriser de l’information sur le produit. Lors de la fabrication d’un surf, plusieurs facteurs entre en compte afin d’assurer sa qualité. Plusieurs intervenants son présent dans le processus manufacturier. Une entreprise est chargée de la production de la base de la planche. C’est-à-dire le styromousse et le noyau de bois. Ensuite la base de la planche est vendu a une entreprise qui s’occupe de la finition.

RFID surfboard2

RFID surfboard1RFID surfboard3

Mais où intervient la RFID?

Le premier intervenant qui fabrique les planches avait besoin de faire le suivi sur ses produits défectueux. Il a alors décidé d’installer une puce RFID sur chaque noyau de bois. On parle alors d’implantation au niveau de l’item (Item-Level). La puce passive emmagasine l’information sur la fabrication unique de chaque surf. Ce qui est intéressant dans ce cas c’est que les données sur l’étiquette RFID ne sont pas de simples identifiants afin d’accéder à une base de données. En fait, il n’y a pas de base de données, car on utilise l’encryptage régulié pour indiquer directement les facteurs importants. Par exemple, comme vous pouvez l’observer dans le tableau ci-dessous, le premier bit de donnée contient la température, le niveau d’humidité, le numéro du moule, la date, etc.

Tableau byte puce RFID et surfboard

Les difficultés rencontrées on principalement été au niveau de la protection physique de l’étiquette RFID. Celle-ci devait être en mesure de supporter des températures élevées et bien être positionnée afin de ne pas être affectée lors du processus de sablage dans la fabrication des surfs.

En somme, l’entreprise en maintenant en mesure de connaître la cause des défauts lorsqu’un surf lui est retourné. Si elle reçoit un surf ayant un défaut de fabrication, elle pourra voir sur l’étiquette, s’il s’agit d’une température trop élevée lors de la production ou un degré d’humidité trop intense qui aura causé le problème. Il est intéressant de constater la valeur ajoutée au niveau du contrôle sur les processus de fabrication que peut apporter la RFID à cette industrie. Reste à voir comment l’implantation d’un système d’amilioration continu des processus de production serait envisageable afin de réduire les coûts par rapport aux retours des produits.

Comme vous le constaterez, le cas est assez intéressant et il serait pertinent de voir si l’utilisation du tag pourrait aussi s’intégré dans le processus de logistique de l’entreprise. La même étiquette RFID pourrait être utilisé comme code de traçage lors de la livraison du produit!

Référence: http://www.rfid4sme.eu/file.php?mySID=6224408f3fdefa471afcfc702a052494&file=/CTC_Case_Study_SurfBoard_Tracking.pdf&type=down.

 

Philippe Savard est un collègue qui étudie avec moi à la maîtrise en gestion du commerce électronique. C’est champs d’études sont le marketing dans les sports extrêmes et plus précisément le surf. Il a réussi un exploit dernièrement en offrant la possibilité au surfeur de rivière de Montréal qui surf le fleuve St-Laurent à Habita 67, de voir la vague en temps réel sur son site internet. Pour être au courant des dernières tendances de l’industrie du Surf au Québec, visitez QuébecSurf.ca.

Partager l'information:
  • Twitter
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • E-mail this story to a friend!
  • Print this article!

1 Tweet

2 Responses to “L’identification par radio fréquence dans la conception d’un Surf!”

  1. Jean Émond dit :

    Bien intéressant Vincent,

    C’est un volet dont je n’étais pas au courant.

    Jean

Leave a Reply

Additional comments powered by BackType